Vallouise  Magazine

Informations et Renseignements sur la Vallouise et le Pays des Écrins

 

Nouvelles

Pays des Écrins

Tourisme alpin

Diagnostic erroné, réponse inadaptée

_______________

 

Eh oui ! « Lorsque le diagnostic est erroné, la réponse est inadaptée ! »
Dans les Alpes du Sud, l’explication que l’on nous sort pour la baisse de fréquentation, c’est un déficit de communication, et hop, on sort une marque et un slogan qui ne veut rien dire, mais la qualité de l’accueil (1) et, par exemple, le rapport qualité/prix catastrophique des pizzas ne sont toujours au centre des priorités.

_______________

« La baisse de fréquentation des stations françaises n'est pas liée à la qualité des domaines skiables, ni aux contraintes des Délégations de Services Publics (DSP), ni aux tarifs des forfaits mais au mauvais rapport qualité/prix des services proposés aux touristes en dehors des pistes. »

« Alors que nos forfaits de ski sont dans les moins chers du monde (seuls les français l'ignorent), renforcer nos points forts (remontées mécaniques et domaines skiables gros consommateurs de budgets) ne changera pas les grandes disparités des produits touristiques hors ski. »

« Se centrer sur les aménagements et l'équipement des domaines skiables est la preuve que nous n'avons pas compris les raisons pour lesquelles les clients ne viennent plus. Tarifs d'hébergements prohibitifs au regard des surfaces proposées, prix de restauration excessifs pour des produits basiques, services d'accès à internet payant... la liste est longue des imperfections françaises d'un tourisme qui s'est construit sur des volumes et pas sur la qualité de services aux "guests". »

 « La mise en parallèle des pourcentages de domaines couverts par la neige de culture entre la France et l'Autriche est simplement une erreur d'appréciation de l'offre ; si l'on n'analyse pas les raisons pour lesquelles les "invités" vont en Autriche. "L'Autriche, c'est bien mais question domaine skiable et remontées mécaniques nous sommes plus performants. Les clients y vont pour l'ambiance". Donc on regarde ce qui nous arrange et on construit un argumentaire autour. »

_______________

Vallouimages

Vallouise, 05 mai 2018.

_______________

Notes :

(1) Et la qualité de l’accueil ne se réduit pas au sourire et à la gentillesse, c’est d’abord les moyens de communication, la qualité des réseaux ferroviaires et routiers et des services liés, ensuite les conditions de circulation et de stationnement dans les stations, etc. Rien qu’en citant ces points, on mesure l’ampleur de nos faiblesses.

_______________

Références :

Éric Damkiewicz, Lorsque le diagnostic est erroné, la réponse est inadaptée, lien mis à jour janvier 2019.

Laurent Vanat, 2018 International report on snow and moutain tourism, 10e édition, avril 2018.

_______________

Articles connexes :

L'enneigement artificiel ne suffira pas !, 07 mai 2019.

Diagnostic erroné, réponse inadaptée, 05 mai 2018.

« L'indigence statistique du tourisme français », 19 février 2018.

Tourisme alpin - « La fin de l'or blanc ? », 22 décembre 2016.

Hautes-Alpes tourisme - Question d'enneigement, 19 décembre 2016.

Tourisme alpin - « Ski sous cloche », 29 novembre 2016.

Le tourisme alpin au bord de l'asphyxie, 22 février 2016.

Hautes-Alpes tourisme - De la sécurisation à l'innovation, 06 janvier 2016.

_______________

Liens connexes :

Guilain Denisselle, L'indigence statistique du tourisme français, Tendance hôtellerie, 15 février 2018.

_______________

 

Nouvelles

Pays des Écrins

 

Première version Dernière version Dernière correction
Mai 2018 Mai 2018 Mai 2019